" Entre Parenthèse " : Je m'abandonne

Publié le par Mistinguette la Coquette

 

 

 

 

 

 

 

 

Cher(res)  lecteurs , lectrices , j'inaugure avec vous une nouvelle catégorie " Entre Parenthèse " , le concept est simple , dans cette rubrique , je vous ferais partager mes récits, nouvelles et autres écrits . La différence est que je me permettrais d'utiliser un ton plus corrosif , cynique voire cru .

  

Je n'associerais pas d'image au texte , si mon boulôt est bien fait , votre imagination fera le reste .

Bien sur ceci n'est pas un chapitre de mon autobiographie , les personnages que je met en scéne sont fictifs .

  

  

  

Je m'abandonne

  

  

BizzBizz ! Le réveil sonne 7 h 00 , déjà , je me lève , rendez vous à 8 h 30 chez Caspard & fils pour un entretien d'embauche ..

  

Je file sous la douche ,  je laisse couler l'eau le long de mon corps , du haut de la tête jusqu'aux creux de mes reins , l'eau chaude me fait du bien . Au bout d'un moment , je tire le paravent , j'attrape une serviette , faut que je me dépêche , je me maquille en conséquence , un trait d'eye liner , un peu de mascara , un fond de teint léger pour gommer la lividité de mon visage , un peu de rouge à  mes levres et le tour est joué . Mes cheveux ont eu le temps de sécher , l'avantage de les porter courts .. De retour dans ma chambre , j'enfile un tailleur , rapide coup d'oeil dans la glace , j'ai l'air d'une parfaite secrétaire !

 

Je prend la voiture , par chance , pas d'embouteillage aujourd'hui , j'arrive devant Caspard & fils , le batiment est immense , entièrement vitré , cela me donne presque le vertige .. J' ouvre la porte , je me dirige vers l'accueil , là  se trouve une jeune femme blonde , plutôt mignonne , qui pianotte difficilement quelque chose sur son clavier :

 

" Bonjour ! "  balbutié - je

 

- Bonjour Madame ! me repondit t - elle

 

- J'ai rendez vous à 8 h 30 avec Monsieur Caspard

 

- Oui , un instant , elle décrocha le téléphone , tapa un numéro , oui Monsieur Caspard , votre rendez vous est arrivée , oui je lui dit de monter  , oui et elle racrocha , Monsieur Caspard vous attend , deuxième étage , 1er porte à droite me dit t - elle en pointant du doigt les escaliers

 

- Je vous remercie !

- Vous pouvez prendre les ascenceurs !

 

Les ascenseurs , pas question , je suis restée traumatisée depuis mon enfance . Ce sera donc les escaliers .

Essoufflée , j'atteind le deuxième étage , je toqua à  la porte en question

 

- Oui Entrez !

- Bonjour Mademoiselle Clément , je viens pour le poste d'assistante de gestion , nous avions rendez vous !

- Asseyez vous ! me dit t - il en me serrant la main , Monsieur Caspard était un homme chauve presque obèse , il s'essuit le front avec un mouchoir . Asseyez vous je vous en prit ! Il me tendit la chaise .

Il se mit à chercher quelque chose sur son bureau , sans doute mon cv , il régnait un désordre absolu dans la piéce , il faisait chaud , presque insoutenable , j'étais mal à l'aise .

- Ah le voilà ! Alors vous étiez à .. beau parcours .. vous avez travaillée là .. humhum , tout en lisant mon cv , il ne pouvait s'empêcher de mater mes seins , son front en sueur , il sortit un mouchoir de sa poche .. J'avais hâte que ça ce termine .

 

- Bien , vous avez un bon profil ! Il se leva , je fit de même , Je vous rapelle ! Il m'ouvrit la porte , au moment ou j'étais sur le point de partir , je sentis sa grosse main me palper les fesses ! Ma réaction fût immédiate :

 - Mais éspèce de pervers !! C'est quoi votre problème !!

Mes hurlements firent réagir les bureaux voisins " Que se passe t -il ? " " Pourquoi tant d'agitations ? " Monsieur Caspard encore plus en sueur que d'habitude , s'épongea et se mit à  murmurer  " Sortez cette petite trainée ! "

- De quel droit vous m'insultez ! pas le temps de parler davantage , que deux gros bras se mirent à me soulever .

 

Je me retrouvas le cul sur le sol , dehors , je resta un moment assis sur le sol , en larmes . Les badauts me frolait sans même prêter attention à mon désespoir . Quand l'énergie finit par me regagner , je me leva et reprit ma voiture .

 

 

Arrivée , enfin,  à la maison , je fermis la porte à double tour , je fila sous la douche , je me sentais sale .. Je suis restée allongée dans ma baignoire pendant des heures , que s'est il passé ? pourquoi moi ?

Le soir venu , ne sachant trop quoi faire , je sortis dans la ville animée .. j'errais sans but quand les lumiéres roses du " Catsbar " me fit de l'oeil , je poussa la porte , la première fois que j'entre dans un bar " lesbien " . Je m'assis au comptoir ,la serveuse m'apporta un " mojito " maison . Tout en sirotant ma boisson , je jeta de rapide coup d'oeil au reste du bar , des filles s'embrassaient , d'autres dansaient .. quand une d'entre elles s'approcha de moi , elle était magnifique , de grand yeux verts , une coupe à la Louise Brook

 

- On dansent !

 

Sans mots , je me laissa guider par cette brune ténebreuse , ses mains sur mes hanches  " Viens avec moi " elle m'entraina dans un coin reculé du bar .. Là , elle me jeta contre le mur , elle se mit à m'embrasser goulument , elle tira la fermuture éclair de mon jean et glissa sa main dans ma culotte , je me mit à jouir , j'avais jamais ressentie ça auparavant , cette fille me faisait envie , elle me prit la main et la glissa sous son tee shirt . Je me laissais faire , plus rien n'avait de l'importance à ce moment là . Tout à coup elle se releva , sortit un bout de papier qu'elle glissa subtilement dans ma poche " Si un jour tu te sens seule , apelle moi ? " et elle quitta le bar .. Je m'assis , encore en transe , puis une fois de mes émotions remises  , je quitta le bar à mon tour .

 

Le lendemain matin , je prit le téléphone :

 

" Allo , c'est moi ...

 

 

J'ésperes que cette nouvelle rubrique va vous plaire , dites moi votre avis ?

 

PS : Désolé pour les petits soucis technique de ces derniers jours , j'ai refait cet article car il avait disparu : ( 

 

J'ai pas de bol avec l'informatique

Publié dans " Entre Parenthèse "

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article